Zoom sur les lieux abandonnés propices à l’urbex à Paris

Zoom sur les lieux abandonnés propices à l’urbex à Paris

Tout le monde connait Paris et ses sites et monuments emblématiques, sa vie nocturne animée, ses bâtiments historiques, ses magasins de luxe, …

Mais nombreux sont ceux qui ignorent que la capitale de France regorge également de boutiques désaffectées, maisons abandonnées, centres hospitaliers désertés, …

Une nouvelle pratique a récemment été créée pour découvrir ses endroits généralement fermés aux visiteurs : l’Urbex.

Elle a connu une importante croissance au cours des derniers mois, et attire régulièrement des personnes en quête de sensations fortes et montées d’adrénaline.

Le Mausolée

S’il abritait autrefois un supermarché Casino, le Mausolée est par la suite devenu l’un des lieux de rendez-vous par excellence des amateurs de street-art.

Il se trouve à quelques mètres de la Porte de la Villette et s’étend sur plus de 35 000 m². Grâce aux différentes réalisations urbaines laissées par les artistes, il est parfois considéré comme un musée en plein air.

Comme indiqué ci-dessus, l’accès à cet endroit n’est pas autorisé au public. Si vous êtes d’un tempérament courageux, n’hésitez pas à vous y rendre. Une fois sur place, glissez-vous dans la peau d’un individu marginal et discret, et déambulez entre les automobiles brûlées, meubles anciens et objets de tous les genres.

Adresse : Porte de la Villette, 75019 Paris, France

La Villa Bela Kiss

Cette ancienne demeure de campagne a tous les attributs pour apparaitre dans un film d’horreur. Selon une légende locale, une adolescente y aurait été assassinée et enterrée, raison pour laquelle elle reviendrait généralement pour hanter les lieux.

Après avoir franchi les grillages qui protègent cette maison, vous ne manquerez certainement pas d’apprécier son architecture identique à celle d’un château de la Renaissance. À l’intérieur, se trouvent des meubles anciens, murs et papiers peints décrépis, …

Ce lieu semble figé dans le temps et son adresse est un secret partagé par tous ceux qui l’ont déjà visité (il faut d’ailleurs préciser que « Villa Bela Kiss » n’est qu’une appellation d’usage). Pour ceux qui veulent vivre de véritables instants de frissons, il leur est conseillé de s’y rendre pendant une nuit de pluie.

Le Manoir Pavlovich

Le Manoir Pavlovich a des allures de maison hantée et de repaire d’esprits. Il a été construit dans les années 70, au milieu de nulle part. À cause de son niveau de délabrement, il est fort possible qu’il s’effondre dans quelques années.

Le sol est recouvert d’objets, débris et ustensiles de cuisine, et le cadre comporte des meubles en bois et quelques instruments de musique. Il y règne une ambiance sinistre, raison pour laquelle vous aurez certainement la chair de poule lors de votre visite.

L’abri Lhomond

Lors de leur promenade dans le 5ème arrondissement de la capitale de France, nombreux sont ceux qui ignorent qu’un abri anti-aérien se trouve à une dizaine de mètres de profondeur. Ledit abri a une capacité de 1 700 places et était l’un des lieux favoris des réfugiés, plus précisément pendant la Seconde Guerre mondiale.

3 portes permettent d’accéder à cet endroit historique. Celui-ci est composé de marches d’escalier en colimaçon, vieilles chaises, meubles en bois, illustrations sur les murs, chemins sinueux, grillages, …