Les expos à ne pas louper en ce début d’année 2017 à Paris

Les expos à ne pas louper en ce début d’année 2017 à Paris

Paris, capitale où l’ennui est introuvable, vous offre, en ce début d’année, un florilège d’expositions à ne pas rater. Invitation au voyage, immersion dans l’histoire, balade au sein d’une collection d’art hors du commun, 2017 promet de belles surprises !

Graphic Design Festival Paris

Manifestation gratuite se déroulant jusqu’au 22 février 2017, la fête du graphisme met à l’honneur des dizaines de graphistes dans les rues de la capitale et dans certains lieux parisiens.

Au programme, des expositions extérieures avec 1600 créations sur la thématique du sport affichées, des conférences, des projections et des rencontres. Ouvrez les yeux, c’est jusqu’au 22 février !

Frédéric Bazille, la jeunesse de l’impressionnisme

Le musée d’Orsay propose une exposition remarquable mettant en lumière le sergent-major Frédéric Bazille, peintre du XIXème siècle fusillé à seulement 28 ans.

Malgré son jeune âge, l’artiste laisse une impressionnante collection de peintures. L’exposition divulgue l’immensité de son œuvre à travers une soixantaine de toiles lumineuses, surprenantes et réalistes.

Peintre prometteur, précurseur du mouvement impressionniste, c’est un génie peu connu mais à découvrir absolument que le musée d’Orsay nous présente jusqu’au 5 mars 2017.

Icones de l’art moderne, la collection Chtchoukine

Serguei Ivanovitch Chtchoukine était un collectionneur russe, qualifié de visionnaire de l’art moderne français du 20ème siècle.

Riche négociant, il a acquis une impressionnante collection d’œuvres d’art que la Fondation Louis Vuitton présente en partie jusqu’au 5 mars 2017.

130 chefs d’œuvre regroupant les peintres Monet, Gauguin, Cézanne, Picasso ou encore Matisse sont exposés. Œuvres d’exception à ne pas louper en ce début d’année !

Shoah et bande dessinée

Expliquer, montrer et interroger par le biais de la bande dessinée et des comics l’horreur de la Shoah, il fallait oser. Comment l’illustrer ? Comment intégrer le génocide juif dans le récit ?

C’est ce que nous présente le Mémorial de la Shoah jusqu’au 30 octobre 2017. Gratuite, l’exposition retrace ce témoignage historique à travers deux salles étonnantes et riches en émotion.

Dessins de victimes, carnet d’un réfugié assassiné, comics books montrant des super-héros combattant Hitler, c’est un travail de mémoire qui s’offre au visiteur et au lecteur. Posez-vous et prenez le temps de lire.

ESPECES D’OURS !

Exposition photo incontournable, OURS nous emmène en voyage et nous invite à découvrir différentes espèces d’ours.

Ours brun ou polaire, c’est à travers de magnifiques photographies de Vincent Munier placardées sur les grilles du jardin des plantes que l’on découvre la magie des glaces de l’Arctique et que l’on se promène dans les forêts sauvages de Scandinavie et d’Europe de l’Est.

Plusieurs années ont été nécessaires à Vincent Munier pour accomplir ce travail fabuleux. L’exposition, gratuite, se déroule jusqu’au 19 juin 2017. Venez en famille, l’univers enchanté présenté ici ravit les enfants.

L’Afrique des routes

Sillonner un continent, traverser son histoire et découvrir ceux qui l’animent grâce à une exposition présentée au musée du quai Branly-Jacques Chirac jusqu’au 12 novembre 2017.

L’Afrique des routes se visite comme l’on écouterait un conte retraçant les chemins d’une population remplie de partages, d’idées et de richesses.

Objets, sculptures, cartes des routes, c’est un panorama instructif et très curieux que le visiteur entrevoit au fur et à mesure de sa visite.